Budget Punta Gallina – Combien faut-il prévoir ?

Punta Gallina se situe à l’extrême Nord de la Colombie. Si tu aimes la chaleur, la mer, la plage, les coins reculés sans couverture réseau, manger du poisson fraîchement pêché au bord de l’eau, dormir à la belle étoile, visiter les recoins du monde qui sont encore réservés à des aventuriers un brin intrépides et au dos solide (les trajets en 4×4 sont mouvementés), alors le désert de la Guajira est fait pour toi ! Aujourd’hui on parle budget Punta Gallina !

Je ne dirais pas que la visite du désert de la Guajira m’a profondément marqué. Cependant je pense que c’est un incontournable. Si tu as eu l’occasion de faire un tour à Leticia en Amazonie ou encore au canyon du Chicamocha, tu sais déjà que la Colombie est riche en paysages. Difficile de ne pas se laisser surprendre par chaque nouvelle destination. Riohacha, Cabo de la Vela et Punta Gallina font partie de la longue liste des coins de Colombie que tu ne peux pas louper. Les seules limites à tes aventures étant le temps et l’argent que tu peux consacrer (et ton état de santé). Voici donc mon budget Punta Gallina. Les prix indiqués sont pour une personne.

Ce sont là mes dépenses pour 3 jours de voyage en avril 2017 pendant la « semana santa » (semaine sainte) qui est la période de l’année la plus touristique, ici, en Colombie.

  • Taxi de chez moi jusqu’au terminal de transport « barrio Simón Bolívar » de Barranquilla : 15.000 pesos
  • Bus Barranquilla – Riohacha : 35.000 pesos
  • Taxi Riohacha – Zone de taxis « colectivos »  : 5.000 pesos
  • Transport taxi « colectivo » Riohacha – Uribia : 20.000 pesos
  • Transport 4×4 Uribia – Cabo de la Vela : 20.000 pesos
  • Nuit en hamac à Cabo de la Vela : 20.000 pesos
  • Aller-retour Cabo de la Vela – Punta Gallina : 130.000 pesos*
  • Repas du midi à Punta Gallina : 8.000 pesos (escalope de poulet, frites et salade)
  • Repas du soir à Cabo de la Vella : 13.000 pesos (poisson, frites, salade et patacones)
  • Ravitaillement en eau potable, bières et chips : 30.000 pesos
  • Nuit en hamac à Cabo de la Vela : 15.000 pesos
  • Retour en 4×4 à Riohacha : 15.000 pesos
  • Bus Riohacha – Barranquilla : 35.000 pesos
  • Taxi terminal de transport « barrio Simón Bolívar » jusqu’à chez moi : 15.000 pesos

*Inclus la traversée aller-retour du désert de la Guajira, la visite de Punta Gallina, du far de la Guajira, du mirador et une pause d’une heure et demie pour profiter des dunes de sable et de la mer des Caraïbes tout au nord de la Colombie.

BUDGET PUNTA GALLINA : 361.000 pesos par personne

On parle donc d’environ 120 euros pour 3 jours au départ de Barranquilla. Nous nous sommes un peu serré la ceinture sur la nourriture et les activités… j’ai perdu ma carte bancaire le jeudi et les banques étaient fermées… « semana santa » oblige, donc impossible d’en obtenir une nouvelle avant le lundi matin suivant.

Il est possible de passer la nuit sur Punta Gallina en hamac ou en chambre. Le tarif en hamac n’excède pas les 20.000 pesos. Pas besoin de réserver à l’avance. Nous avons préféré repartir le jour même car les activités proposées ne nous paraissaient pas forcément très intéressantes (couché de soleil et nuit étoilée). De plus Punta Gallina est très touristique et ma copine et moi avons tendance à fuir les zones bondées.

Attention, quand je dis que ce n’est pas forcément intéressant il faut bien prendre en compte que je réside en Colombie depuis plusieurs années et, à fortiori, sur la côte Caraïbe. Ce qui n’est pas dépaysant pour moi l’est certainement beaucoup plus pour quelqu’un qui habite dans le Cantal ou la Meuse (ou même Bogotá) et n’a jamais vu un désert aride qui s’étend à perte de vue, admiré les étoiles sur une plage déserte ou supporté la chaleur étouffante des tropiques. Moi c’est un peu mon quotidien. Je ne suis pas blasé, loin de là, mais je me laisse plus facilement surprendre par l’île au singes ou encore le fleuve Amazone.

De plus, la traversée du désert de la Guajira étant longue et éprouvante, 3 heures de 4×4, nous n’avions pas vraiment envie de nous lever à 5 heures du matin le dimanche pour enchaîner les divers transports nécessaires pour retourner sur Barranquilla. On parle d’au moins 12 ou 13 heures de trajet si tout se passe bien, et ce, dans des conditions un peu sauvages.

Pour l’aller nous avons voyagé en bus avec Unitransco et je n’ai pas été déçu. Beaucoup d’espace et un très grand confort ! Pour le retour nous avons pris Cootracosta… grave erreur ! Rien à voir avec notre premier transporteur. Bus surpeuplé, sièges en mauvaise état, peu d’espace pour les jambes… et ce au même tarif que notre aller avec Unitransco. De manière générale je te recommande de voyager avec Berlinas, Brasilia et Unitransco. 

Lire aussi : voyager en bus en Colombie.

Découvre aussi : notre budget Minca !

Si cet article t’a été utile n’hésite pas à laisser un commentaire et faire un tour sur le forum, le twitter et le facebook de Colombianito.

¡Hasta Pronto!