Le visa M colombien entrera en vigueur sous peu.

Il concerne notamment les étrangers désireux de venir travailler, exercer leur spécialité, acheter des biens immeubles, investir et/ou créer une entreprise, faire un échange académique, prendre leur retraite en Colombie et encore beaucoup d’autres choses que j’explique un peu plus bas.

Les visas NE1, NE2, NE3, NE4, TP1, TP2, TP3… TP17, RE etc. n’existeront bientôt plus. C’est certainement mieux comme ça car il y en avait une sacrée tripotée.

Les services de la migration colombienne ont fait le tri pour ne garder que 3 catégories de visas :

Les visas V, M et R permettent d’entrer, sortir et transiter en Colombie sans restriction aucune (sauf cas particulier).

Tout visa d’une durée supérieure ou égale à 180 jours permettra à son titulaire d’étudier en Colombie pendant la validité de celui-ci.

Les permis de séjour temporaires « PIP » restent en vigueur pour les personnes désireuses de rester moins de 180 jours (6 mois) sur le territoire colombien. Plus d’infos sur les « PIP » dans cet article.

Voir aussi sur le forum : Comment rester 6 mois en Colombie sans visa.

 

Visa M colombien : le visa migrant

Le visa M colombien (M comme migrant) concerne les étrangers désireux de s’installer en Colombie et qui ne peuvent pas prétendre à l’obtention d’un visa R de résident.

Il est possible de faire la demande d’un visa M colombien dans les cas suivants si :

  1. Votre conjoint(e) ou compagnon (ou compagne) permanent est de nationalité colombienne.
  2. Vous êtes le parent ou l’enfant d’un colombien par adoption.
  3. Vous possédez la nationalité de l’un des pays des Etats membres de l’accord de résidence établi entre les pays concernés par les accords du Mercosur, la Bolivie ou le Chili.
  4. Vous avez été reconnu comme refugié en Colombie et ce, en accord avec les normes en vigueur.
  5. Vous avez un emploi fixe ou de longue durée en Colombie dans le cadre d’un contrat de travail ou d’un contrat de prestation de service auprès d’une personne physique ou juridique domiciliée en Colombie.
  6. Vous avez créé une société commerciale ou acquis une participation en capital au sein d’une société commerciale colombienne et ce, en respectant le montant minimum déterminé par les normes en vigueur.
  7. Vous possédez une compétence ou une expertise vous permettant d’exercer une activité en tant qu’indépendant et avez les ressources financières requises par les normes migratoires en vigueur.
  8. Vous entrez sur le territoire colombien en tant que religieux, missionnaire ou religieux en formation dans le cadre d’une église ou confession religieuse reconnue par l’Etat colombien.
  9. Vous avez été admis ou inscrit au sein d’une institution éducative dans le cadre d’études primaires, secondaires ou « media » ou un programme d’éducation supérieure de niveau « pregrado » en Colombie.
  10. Vous avez déclaré un investissement étranger direct en Colombie pour l’achat de biens immeubles et ce, dans le respect du montant minimum exigé par la Loi.
  11. Vous percevez une retraite ou une rente périodique de la part d’une source licite et digne de confiance tout en respectant les montants prévus par la Loi colombienne.

Source : chapitre 2, article 17, résolution 6045 du 2 août 2017.

 

Visa M colombien : durée de validité

Le visa M colombien peut être délivré pour une durée maximale de 3 ans.

Dans le cadre des activités décrites par les numéros allant de 5 à 9 (emploi, création d’entreprise, travailleur indépendant, religieux, études) la validité du visa M colombien pourra être inférieure à 3 ans. Il sera délivré pour une durée équivalente au contrat de travail ou à la durée des études de l’étranger venu s’installer en Colombie.

L’expatrié sera autorisé à séjourner en Colombie pour une période équivalente à la durée de son visa.

 

Visa M colombien : permis de travail

  1. Le visa M colombien obtenu dans le cadre des activités décrites par les numéros allant de 1 à 4 permet à son détenteur de jouir d’un permis de travail dit « ouvert » et d’exercer toute activité licite tolérée sur le territoire national.
  2. Le visa M colombien délivré dans le cadre des activités contemplées par les numéros 5 et 7 (employé et travailleur indépendant) permet à son détenteur de travailler exclusivement au sein du poste et de l’entité l’ayant embauché ou d’exercer l’activité pour laquelle son visa lui a été accordé.
  3. L’entrepreneur ou associé ayant obtenu un visa M colombien dans le cadre de l’activité n°6 sera autorisé à exercer exclusivement au sein de la société dont il est l’associé ou l’actionnaire.
  4. Les détenteurs d’un visa M colombien qui auront obtenu leur droit de séjour dans le cadre des activités décrites par les numéros 8, 9, 10 et 11 (religieux, étudiant, propriétaire de bien immeuble, retraité ou rentier) ne seront pas autorisés à travailler en Colombie.

Source : chapitre 2, article 20, résolution 6045 du 2 août 2017.

 

Visa M colombien : sources et compléments

 

Visa M colombien : questions réponses

Pose tes questions sur le visa M directement sur le forum !

¡Hasta Pronto!