Créer une entreprise en Colombie est un beau projet. C’est aussi un pari qui peut s’avérer très rentable. Il ne faut cependant pas oublier que tout investissement doit être réalisé dans le plus grand respect des normes migratoires colombiennes en vigueur.

La demande d’un visa M d’entrepreneur – propriétaire sera certainement nécessaire pour mener à bien ton projet. Il en va de même pour la plupart des activités économiques au sein du territoire colombien. Un permis de séjour spécifique est souvent nécessaire pour pouvoir mener à bien toute démarche commerciale ou entrepreneurial.

La création d’une entreprise en Colombie nécessite l’obtention d’un visa M d’entrepreneur – propriétaire (actionnaire ou investisseur au sein d’une entreprise colombienne). Cette procédure concerne aussi bien les entrepreneurs que les investisseurs désireux d’acquérir une part de capital au sein d’une structure déjà existante.

Le visa en question s’appelle le « Visa M Socio – Proprietario ».

Cette publication présente les caractéristiques du « Visa M Socio – Proprietario » en Colombie et propose aussi quelques conseils pour mener à bien ta demande de visa.

Toutes les données relatives à la demande de visa colombien dans le but de créer une entreprise sont dans cet article :

Bonne lecture !

Quel visa pour entreprendre en Colombie ?

Le visa Migrante – Socio / Proprietario

Le visa d’entrepreneur – propriétaire d’entreprise appartient à la catégorie M des visas colombiens (M comme Migrant). Son véritable nom est « Visa Migrante – Socio / Proprietario ».

Ce visa concerne aussi bien les créateurs d’entreprises que les investisseurs qui possèdent du capital au sein d’une structure colombienne. Il a été mis en place à la fin de l’année 2017 et remplace l’ancien permis TP7. Il faut présenter un certain nombre de documents légaux pour espérer obtenir ce permis de séjour.

Effectuer une demande de visa M n’est pas une procédure complexe. Attention cependant à bien respecter les règles et prendre très au sérieux les différentes démarches mises en place par la migration et la chancellerie colombiennes.

Présenter des documents incomplets, ou pire, des attestations falsifiées n’est par une bonne option si tu désires t’installer en Colombie durablement. Évite tout comportement ou décision qui pourrait mettre en péril ta demande de visa. La migration colombienne prend très au sérieux les procédures migratoires.

Visa M : vidéo explicative

Durée du visa colombien d’entrepreneur

Le visa M d’entrepreneur – propriétaire possède une durée maximale de 3 ans.

Il ne pourra pas être d’une durée supérieure et devra donc être renouvelé si l’investisseur souhaite rester plus longtemps sur le sol colombien. Dans ce cas, il faudra effectuer de nouveau la procédure de demande de visa M.

Dans tous les cas il ne pourra jamais avoir une durée supérieure à 36 mois consécutifs. Le visa entrepreneurial est limité à 3 ans.

Si tu obtiens plusieurs visas colombiens à la suite et séjournes de manière continue en Colombie, tu pourras certainement faire une demande de visa R de Résident au bout de quelques années.

Coût du visa pour entreprendre en Colombie

Les tarifs des visas colombiens évoluent chaque année. Chaque visa a un coût différent. Si tu veux en savoir plus à ce sujet je t’invite à consulter la grille tarifaire des visas colombiens.

La procédure de demande de visa colombien s’accompagne de deux versements :

  • L’étude de la demande de visa
  • Le tarif du visa en question (une fois ta demande acceptée)

Pour l’année 2020 le coût du visa M d’entrepreneur – propriétaire d’entreprise est le suivant :

  • Étude : 40 euros
  • Visa : 177 euros
  • Coût total : 217 euros

Si ta demande est refusée, il te faudra payer de nouveau les frais d’étude au moment de présenter ta nouvelle demande de visa. Ces frais ne sont pas remboursables, c’est pourquoi je te conseille de bien préparer ton dossier de candidature.

Limites et prérogatives du visa d’entrepreneur

Puis-je entrer et sortir du territoire librement ?

Ce visa permet à son détenteur d’entrer et sortir de Colombie sans restriction pendant la durée dudit permis de séjour.

Attention cependant, dans certains cas il est interdit de passer plus de 180 jours hors du territoire colombien au cours d’une même année calendaire. Le non respect de cette règle peut entraîner la suspension ou l’annulation du visa. Il faudra donc faire une nouvelle demande.

Puis-je travailler en Colombie avec le visa M d’entrepreneur– propriétaire?

Le visa de propriétaire d’entreprise ne te permet pas de travailler au sein d’une autre structure colombienne. Ce permis de séjour offre uniquement la possibilité de travailler au sein de l’entreprise concernée par ta demande de visa.

Impossible pour toi d’accepter un contrat de travail auprès d’une entité colombienne.

Puis-je étudier en Colombie avec le visa M d’entrepreneur ?

Ce permis de séjour te permet d’étudier au sein d’une université colombienne. Tu pourras t’inscrire au sein d’une faculté ou d’un organisme de formation si tu le souhaites. Une bonne occasion de parfaire tes connaissances et de te confronter au monde des affaires colombien. Le monde de l’éducation est un bon terrain d’entraînement pour appréhender les différences culturelles entre ton pays d’origine et la Colombie.

Obtenir un autre visa après le visa M

Le visa M est renouvelable.

Il te faudra prouver que les conditions d’obtention du visa sont toujours d’actualité.

Passé un certain temps, tu pourras aussi faire une demande de visa R de résident en Colombie.

Mon visa peut-il être annulé ?

La migration colombienne peut décider d’annuler ton permis de séjour à tout moment. Le non respect des normes migratoires et/ou des lois colombiennes pourra entraîner des sanctions économiques, une expulsion du pays et même une interdiction de territoire temporaire ou définitive.

Comme expliqué plus haut, dans certains cas, la migration colombienne n’autorise pas les détenteurs de visa à s’absenter plus de 180 jours par an. Le non-respect de cette norme peut entraîner l’annulation dudit visa.

Il est important de préciser que la Colombie est un état souverain. L’ambassade de France et le consulat français n’ont pas leur mot à dire quant à la délivrance ou non des visas et autres permis de travail en Colombie. Ce sont la migration colombienne, les consulats colombiens à l’étranger et la chancellerie colombienne qui décideront de t’autoriser ou non à créer une entreprise au sein de leur pays.

Démarches d’obtention du visa

Pré-requis nécessaires pour toute demande de visa colombien

  • Disposer d’un passeport en bon état (avec suffisamment de pages libres disponibles).
  • Remplir le formulaire électronique en ligne sur le site de la migration colombienne.
  • Présenter des documents dont la date d’expédition est inférieure à 3 mois.
  • Faire traduire et apostiller les documents dont la langue n’est pas l’espagnole (sauf les extraits bancaires).

Liste des documents à présenter

Statut d’entrepreneur – associé/propriétaire d’une entreprise

  • Lettre de demande précisant la raison sociale, le domicile et le NIT (code d’identification) de la société colombienne au sein de laquelle le capital a été investi.
  • Certificat attestant de la composition et de la répartition actionnariale de l’entreprise. Le capital détenu par le demandeur de visa ne pourra pas être inférieur à 100 salaires minimums colombiens mensuels.

Le salaire minimum colombien s’élève actuellement à 877.803 pesos colombiens (juin 2020). Ta part du capital de l’entreprise doit donc être au minimum égale à 87.780.300 pesos colombiens. Au moment où j’écris ces lignes cela correspond plus ou moins à 20.00 euros. Le taux de change euros/pesos étant très volatile, je t’invite à bien étudier cette donnée avant de créer ton entreprise en Colombie.

Taux de change euros/pesos colombiens

La chancellerie colombienne pourra exiger des documents supplémentaires tels que l’acte original de création de l’entreprise ou le contrat de société signé par les différents actionnaires.

Procédure de demande de visa en ligne

La procédure de demande de visa M est une procédure en ligne. Il te faudra remplir un formulaire et y joindre les documents présentés un peu plus haut dans cet article. Attention : il faudra certainement compresser les fichiers pour ne pas excéder le poids que permet d’envoyer la plateforme en ligne.

Les frais d’étude de visa s’élèvent à 40 euros. Ils ne sont pas remboursables et ne garantissent pas l’obtention du permis de séjour.

La chancellerie colombienne répond généralement aux demandes de visa en moins d’une semaine (hors période de vacances ou de crise migratoire). Leur site web annonce un délai de 5 jours.

Si ta demande est acceptée tu devras t’acquitter du coût de ton visa : 177 euros.

Coût total du visa M d’entrepreneur – associé : 217 euros.

Si ta demande est incomplète ou si l’agent de migration le juge nécessaire tu recevras un e-mail te demandant de présenter des documents additionnels. Cette démarche n’entraîne pas de coûts supplémentaires.

Dans le cas d’un refus, tu recevras un e-mail expliquant les raisons de cette décision. Il te faudra recommencer la procédure depuis le début.

Délais d’obtention du visa

Le site web de la chancellerie colombienne annonce un délai de réponse de moins d’une semaine (théoriquement 5 jours).

Les services en ligne de la migration colombienne sont souvent très efficaces.

Carte d’identité colombienne (cédula de extranjería)

Une fois ton visa obtenu, il te faudra faire une demande de « cédula de extranjería ».

Cette démarche doit être faite au maximum 14 jours après l’obtention de ton visa électronique.

Toutes les informations sur cette procédure sont disponibles dans ce guide.

Contacts et adresses utiles

Assurances expatriation de longue durée

La création d’une entreprise en Colombie implique d’y rester plusieurs années, voir de t’y installer définitivement.

Dans ce cas, je t’invite à prendre au sérieux le thème de la santé et à consulter les différentes options d’assurances qui existent pour te protéger en cas de coup dur.

Si je devais te recommander un prestataire ce serait Chapka (mes amis et moi en sommes plutôt satisfaits).

Qui peut m’aider dans mes démarches ?

De nombreuses entreprises proposent un accompagnement personnalisé dans l’obtention de titres de séjours. Certaines se sont aussi spécialisées dans l’accompagnement des entrepreneurs expatriés. C’est notamment le cas d’Expatgroup. N’hésite pas à jeter un coup d’œil à leur offre et à leur dire que tu viens de ma part.

Consulats, chancellerie et migration colombienne

EN FRANCE
12, Rue de Berri
75008 Paris
(+33) 01.53.93.91.91
Page web : Consulado de Colombia en París

EN SUISSE
29 Zieglerstrasse
3007 Berne
+41 (0)31.350.1405
Page web : Consulado de Colombia en Berna

EN BELGIQUE
326 avenue Louise (Louizalaan)
Blue Tower - 3ème étage
1050 Bruxelles
+32-(0)26.48.08.39
+32-(0)26.49.07.68
Page web : Consulado de Colombia en Bruselas

EN COLOMBIE
Avenida 19 No. 98–03
Edificio Torre 100 Piso 3º
Bogotá – Colombia
+57 (1) 3826999
Page web : Cancillería de Colombia

Questions et réponses sur l’obtention du visa d’entrepreneur colombien

Nombreux sont celles et ceux qui ont créé une entreprise en Colombie sans avoir recours à une demande de visa d’entrepreneur. Certains l’on fait sous couvert de visa étudiant, d’autre avec un PVT voir un visa M de travail. Cependant, je ne recommande pas cette option.

Il est primordiale de respecter les règles du pays au sein duquel tu comptes t’installer. La création d’une entreprise doit se faire sur des bases solides et saines pour assurer sa pérennité.

Je t’invite donc à respecter au mieux les normes en vigueur et à consulter le site de la migration colombienne, des professionnels du monde des affaires, les divers forums d’expatriés installés en Colombie depuis de nombreuses années et aussi ce blog. Consulte un maximum de sources d’information pour te faire une idée globale du pays et de la façon dont on y fait du business.

Si tu as des doutes au sujet du visa d’entrepreneur en Colombie n’hésite pas à utiliser l’espace commentaires. Tu peux aussi partager avec nous ton expérience de la création d’entreprise en Colombie.

Bonne chance et bon courage dans tes démarches.

¡Hasta pronto!