Découvrir un pays tout en apportant son aide aux populations locales est un beau projet. Si tu comptes venir donner un coup de main aux colombiens tu auras besoin d’un visa de volontaire en Colombie.

Parmi les enjeux majeurs du pays on trouve :

  • L’accès à l’éducation
  • La préservation de l’environnement
  • L’aide aux victimes des conflits
  • La protection des cultures autochtones
  • L’accès aux soins et à des conditions d’hygiène décentes
  • Etc.

Cette liste n’inclut PAS les activités suivantes :

  • Être réceptionniste au sein d’une auberge de jeunesse
  • Officier en tant que serveur dans un bar
  • Nettoyer les chambres d’un hôtel
  • Toute autre activité qui s’apparenterait à du travail dissimulé en échange d’un petit-déjeuner et d’un code WIFI.

Le statut de volontaire est très encadré en Colombie. Il est formellement interdit d’y exercer une activité professionnelle, qu’elle soit rémunérée ou non, sans jouir du titre de séjour correspondant (visa de travail, PVT).

Le non-respect des règles migratoires colombiennes peut entraîner des conséquences désastreuses pour le fraudeur… et un éventuel lynchage public sur certains réseaux sociaux (Facebook : La France en Colombie).

Toutes les informations relatives au visa de volontaire en Colombie sont là :

Bonne lecture !

Le visa V de volontaire en Colombie

Mise en garde

L’activité de volontaire est une activité réglementée.

Si tu désires venir donner ton aide ou partager ton savoir et tes compétences en Colombie, je te félicite. Certaines zones du pays et une grande partie de la population colombienne ont bien besoin d’un coup de pouce… dans de nombreux domaines.

Attention cependant, le « volontariat » pratiqué par certains voyageurs est à proscrire :

  • travail dissimulé
  • emploi non déclaré
  • « volontariat » au sein d’un établissement hôtelier ou d’une auberge en échange du gîte et du couvert
  • toute activité non autorisée par les services de la migration colombienne

Les comportement mentionnés ci-dessus sont à la fois nocifs pour les population locales (dégradation du marché du travail colombien), les expatriés de longue date (qui souffrent de la mauvaise image transmise par les étrangers de passage), le fraudeur et son employeur qui risquent :

  • de lourdes sanctions financières
  • la fermeture éventuelle du lieux de travail
  • la déportation du volontaire (qui n’en est pas vraiment un)
  • l’impossibilité de revenir en Colombie à plus ou moins long terme

Je t’invite donc à être un voyageur responsable et à respecter les normes du pays que tu désires visiter.

Informations d’ordre générale

Le visa de volontaire en Colombie appartient à la catégorie V des visas colombiens. Il s’agit d’un visa temporaire de visiteur.

Son véritable nom est « Visa V – Voluntario / Cooperante« . Il correspond à l’ancien visa TP6 (la nomenclature des visas colombiens a été mise à jour fin 2017).

L’obtention de ce visa est obligatoire si tu désires séjourner en Colombie et y exercer une activité de volontaire ou de bénévole au sein d’une association.

Dans le cas où tu souhaiterais travailler en Colombie je t’invite à consulter ces 2 autres options :

Vidéo explicative : visa V de volontaire en Colombie

Vidéo en cours de création 😉

Durée du visa

Le visa de volontaire en Colombie possède une durée maximale de 2 ans.

Elle pourra être inférieure à 2 ans selon la durée de la mission du demandeur.

En aucun cas la durée du titre de séjour ne pourra être supérieure à 24 mois.

Coût du visa

Frais d’étude et coût du visa

Le visa V de volontaire est un visa payant. Il requiert 2 payements :

  • Frais d’études
  • Frais de visa

Les frais d’étude correspondent au montant versé pour que les autorités colombiennes contrôlent tes justificatifs et analysent ta demande de titre de séjour. Ils ne sont pas remboursables en cas de refus de délivrance du visa.

Les frais de visa correspondent au prix que tu devras payer une fois ta demande de visa de volontaire en Colombie acceptée.

Le tarif du visa de volontaire en Colombie est de :

  • Frais d’études : 40 euros
  • Frais de visa : 131 euros
  • Coût total : 171 euros

Les informations présentées ici correspondent à l’année 2020. La grille tarifaire des visas colombien est remise à jour chaque année.

Limites et prérogatives du visa de volontaire

Entrée et sortie du territoire colombien

Une fois ton visa de volontaire obtenu, tu pourras entrer et sortir librement du territoire colombien en toute liberté.

Cette prérogative prend fin à la date d’expiration dudit visa.

Travailler en Colombie en tant que volontaire

L’activité de volontaire est très réglementé.

Le visa de volontaire colombien n’offre pas à son détenteur la possibilité d’accepter un emploi rémunéré.

Tu pourras exercer en tant que volontaire au sein de la fondation, de l’institution ou de l’entreprise qui correspond à ton visa. Accepter un travail rémunéré en Colombie reviendrait à enfreindre les normes migratoires du pays.

Si tu désires venir en Colombie pour travailler je t’invite à consulter ces publications :

Étudier en Colombie

L’obtention d’un visa de volontaire te donne la possibilité de profiter de ton séjour en Colombie pour y étudier ou t’inscrire au sein d’un établissement de formation si le cœur t’en dit.

Annulation du visa

L’annulation d’un visa peut être prononcée par les autorités migratoires colombiennes en cas de non-respect des lois ou des normes en vigueur dans le pays.

Toute tentative de fraude au moment de la demande de visa de volontaire en Colombie sera aussi sévèrement condamnée.

Les sanctions imposées par la migration et la chancellerie colombienne sont :

  • L’annulation du visa
  • La déportation du fraudeur
  • L’interdiction de territoire temporaire ou définitive
  • La mise en place de sanctions économiques (amende)

Je t’invite à respecter à la lettre les règles migratoires colombiennes.

Démarches d’obtention du visa de volontaire

Pré-requis nécessaires

  • Disposer d’un passeport en bon état (avec suffisamment de pages libres disponibles).
  • Remplir le formulaire électronique en ligne sur le site de la chancellerie colombienne.
  • Présenter des documents dont la date de délivrance est inférieure à 3 mois.
  • Faire traduire et apostiller les documents dont la langue n’est pas l’espagnole.

Liste des documents à présenter

  • Lettre signée par le représentant légal de la fondation, de l’institution ou de l’entreprise précisant :
    • Nom de la fondation/institution/entreprise.
    • NIT (dans le cas où elle serait légalement constituée en Colombie).
    • Identification complète de l’étranger demandeur du visa de volontaire (telle qu’elle apparaît sur le passeport).
    • Activités, durée des missions et agenda prévus pour l’étranger.
    • Relation avec l’étranger : compétences ou expertise.
    • Déclaration de responsabilité économique pour les frais de séjour et de déplacement du demandeur de visa.
  • Dans le cas d’une fondation, d’une institution ou d’une entreprise de caractère privé constituée à l’étranger (hors Colombie) : certificat d’existence et de représentation légale ou tout autre document prévu à cet effet par l’administration du pays en question.
  • Extraits bancaires (6 derniers mois) de la fondation, de l’institution ou de l’entreprise. Les entités publiques ne sont pas concernées par cette obligation.

Délais

La chancellerie colombienne annonce un délai de 5 jours sur son site web.

De manière générale, l’obtention d’un visa colombien n’est pas une démarche compliquée.

Si tu respectes les normes en vigueur tu devrais obtenir une réponse en moins d’une semaine.

Carte d’identité colombienne (cédula)

Une fois ta demande de visa validée, tu recevras une copie de ton visa électronique par e-mail. Il te faudra ensuite le faire apposer sur ton passeport auprès d’un consulat colombien ou directement à Bogotá (cancillería).

Attention : il te reste une démarche migratoire à réaliser. Tu dois faire une demande de « cédula de extranjería« .

La « cédula de extranjería » est une carte d’identité spécifique remise aux étrangers qui résident en Colombie.

Après l’obtention de ton visa tu disposes de 14 jours pour faire ta demande de carte d’identité colombienne. Ces 14 jours sont décomptés à partir du moment où tu poses le pied sur le territoire colombien.

Un guide complet est disponible sur ce site pour t’aider à obtenir ta « cédula ».

Contacts utiles

Assureurs

Si tu décides de faire un volontariat en Colombie je t’invite à prendre les précautions nécessaires pour ta santé. L’Amérique Latine est un territoire qui regorges de surprises… certaines parfois moins agréables que d’autres.

Tu auras certainement besoin d’une assurance santé spécifique, je te recommande Chapka. Mes amis et moi en sommes très satisfaits. Tu peux aussi consulter les autres options disponibles : guide des assurances pour la Colombie.

Le système de santé colombien est loin d’être au point, sois prudent et essaye d’anticiper au maximum les éventuelles déconvenues.

Entreprises de conseil en migration

Si tu as besoin d’aide dans tes démarches, tu peux faire appel à un organisme tel que Expatgroup. Ils sont spécialisés dans les procédures de demandes de visas colombiens. Pour le moment je n’en ai entendu que du bien.

Ambassades, consulats, migration colombienne

EN FRANCE
12, Rue de Berri
75008 Paris
(+33) 01.53.93.91.91
Page web : Consulado de Colombia en París

EN SUISSE
29 Zieglerstrasse
3007 Berne
+41 (0)31.350.1405
Page web : Consulado de Colombia en Berna

EN BELGIQUE
326 avenue Louise (Louizalaan)
Blue Tower - 3ème étage
1050 Bruxelles
+32-(0)26.48.08.39
+32-(0)26.49.07.68
Page web : Consulado de Colombia en Bruselas

EN COLOMBIE
Avenida 19 No. 98–03
Edificio Torre 100 Piso 3º
Bogotá – Colombia
+57 (1) 3826999
Page web : Cancillería de Colombia

Questions fréquentes sur le visa de volontaire en Colombie

L’obtention d’un visa de volontaire en Colombie n’est pas forcément une démarche compliquée. Si tu t’efforces de respecter les consignes de la migration colombienne tout devrait bien se passer pour toi.

Si tu as des questions sur l’obtention de ce visa n’hésite pas à utiliser l’espace commentaires pour m’en faire part.

Dans le cas où tu obtiendrais un visa de volontaire en Colombie, je t’invite à partager ton expérience avec nous. Je suis certain que ton témoignage pourra aider d’autres voyageurs.

¡Hasta pronto!