L’import et l’export sont des activités très réglementées. En Colombie une grande quantité de produits sont soumis à l’obtention du registre sanitaire INVIMA (Instituto Nacional de Vigilencia de Medicamentos y Alimentos) pour que leur importation soit validée par la DIAN. Dans cet article nous allons voir comment importer de la nourriture en Colombie.

Produits concernés par le registre sanitaire INVIMA

  • Aliments transformés
  • Médicaments
  • Boissons alcoolisées
  • Produits cosmétiques
  • Compléments alimentaires
  • Insecticides

Produits NON concernés par le registre sanitaire INVIMA

  • Grains/céréales
  • Fruits
  • Légumes (verduras)
  • Plantes potagères (hortalizas)
  • Viande crue
  • Poisson cru

Les produits n’ayant été soumis à aucune modification ou transformation n’ont pas besoin du registre sanitaire INVIMA pour entrer sur le territoire colombien. Cependant la DIAN peut éventuellement imposer d’autres procédures pour valider leur importation et leur nationalisation.

Pour savoir si un produit est concerné par l’INVIMA il suffit de consulter la plateforme virtuelle de la DIANMUISCA comme nous l’avons déjà fait pour le Nutella dans cet autre article : Importations – Arancel.

Le code Arancel du Nutella : 1806.90.00.90.

Selon la DIAN, certains documents sont nécessaires pour réaliser l’importation de Nutella (documentos soporte) :

Si l’on cliques sur la rubrique « documentos soporte » une autre fenêtre apparaît et l’on découvre que pour importer ce produit en Colombie le registre sanitaire du « Instituto Nacional de Vigilencia de Medicamentos y Alimentos » est nécessaire. Il faut donc obtenir l’INVIMA pour importer de la pâte à tartiner en Colombie.

Importer de la nourriture en Colombie : procédure INVIMA

Nous allons donc consulter le site de l’INVIMA pour en savoir plus :

Les documents à fournir auprès de l’INVIMA pour importer de la nourriture en Colombie sont les suivants :

  • Certificat qui atteste la vente libre du produit dans son pays d’origine, traduit, apostillé par le consulat et approuvé par le ministère des relations extérieures.
  • Fiche technique d’origine accompagnée de sa traduction.
  • Lettre du fabriquant autorisant l’importateur à importer le produit en Colombie.

Il est aussi nécessaire de compléter le « Formato único de Alimentos registros Sanitarias » :

On l’appelle aussi : « Permiso Sanitario » ou « Notificación Sanitaria y tramites asociados« . Ce document est très dense. Nom, composition, composition de l’emballage, conditions de conservation et de stockage, informations nutritionnelles… ne sont qu’une petite partie des informations requises.

Quelques articles qui pourraient t’aider à faire du business en Colombie :

Tu peux aussi venir poser tes questions sur le forum et participer sur les groupes Facebook et LinkedIn :

¡Hasta Pronto!